Parcours

Parcours alchimique

« (…) L’alchimie a aussi un côté vie de l’esprit qu’il faut se garder de sous-estimer,
un côté psychologique dont on est loin d’avoir tiré tout ce que l’on peut tirer :
il existait une « philosophie alchimique », précurseur titubant de la psychologie la plus moderne.
Le secret de cette philosophie alchimique, et sa clé ignorée pendant des siècles,
c’est précisément le fait, l’existence de la fonction transcendante, de la métamorphose de la personnalité,
grâce au mélange et à la synthèse de ses facteurs nobles et de ses constituants grossiers,
de l’alliage des fonctions différenciées et de celles qui ne le sont pas,
en bref, des épousailles, dans l’être, de son conscient et de son inconscient. »

C.G. Jung


« 
Relations : transmuter les métaux imparfaits »

Parcours de Questionnement

7 stations

Cette série de 7 œuvres plastiques abstraites et matérialisées (peinture et matériaux divers, feuilles d’or, perles, corde, ornements métalliques…) fortement connotées à l’univers esthétique de l’Icône, invite à un questionnement personnel sur le lien à l’autre qu’il s’agisse de liens sociaux, familiaux, amoureux, amicaux) et des moyens de le construire et le maintenir, dans nos univers post-modernes.

1/ SAURAS-TU VOIR L’OR SOUS LA POUSSIERE ? WILL-YOU FIND GOLD UNDER DUST ?

3 œuvres verticales de 800 mm x 600 mm chacune. Chaque œuvre comprend 12 pièces de 200mm x 200 mm

Donc au total 36 pièces.

2/ TE CONNAÎTRE TOI-MÊME PERMET D’OUVRIR MA PORTE.
SELF-KNOWLEDGE ALLOWS YOU TO OPEN MY DOOR.

1 œuvre horizontale de 750 mm x 500 mm. L’œuvre comprend 6 pièces de 250 mm x 250 mm

3/ LA MAGIE EST L’ORDINAIRE, L’ORDINAIRE EST LA MAGIE.
MAGIC IS ORDINARY SHAPE, ORDINARY SHAPE IS MAGIC.

2 oeuvres de 800 mm x 800 mm chacune. Chaque œuvre comprend 4 pièces de 400 mm x 400 mm.

4/  SE DELESTER DU PLOMB DE NOS EGO. TO UNLOAD LEAD OF EGOS.

1 œuvre de 1000 mm x 1000 mm. L’œuvre comprend 4 pièces de 500 mm x 500 mm.

L’or sous la poussière

Te connaître toi-même

La magie est l’ordinaire

Œuvres à Partager/ Sharing Art Community *

Depuis 2015, certaines pièces de Catherine STOLL-SIMON sont fragmentées en plusieurs « micro-œuvres » dont chacune peut à la fois, être lue comme partie d’un tout  – l’œuvre globale – (symbole du « lien » de chacun de nous aux autres et au corps social, symbole de notre inter- dépendance) ou comme pièce indépendante du reste de l’œuvre (chacun de nous est aussi sujet autonome). Fortement inspiré de la thématique du lien chère à CSS, ce concept est né lors de la réalisation du « Parcours » « Links under construction » et a été ensuite maintenu.

L’œuvre est ainsi destinée à être acquise dans son entier ou par fragments selon un modèle d’  « œuvre partagée » (Sharing Art Community*) faisant lien entre l’ensemble des acquéreurs.

Chaque acquéreur d’une partie d’une même œuvre (4 acquéreurs maximum par œuvre) se voit mis en réseau avec les acquéreurs des autres parties de l’œuvre. Ils constituent ainsi un groupe Sharing Art Community, constitué par le « hasard » de leur choix d’acquisition…Libre à eux ensuite de se rapprocher, de communiquer, d’échanger les parties de l’œuvre et de les faire voyager…et de découvrir de nouveaux horizons !

Au-delà de sa fonction sociale (créer du lien « improbable » et décloisonner au-delà des origines et des appartenances territoriales, sociales, religieuses …), le concept d’Oeuvres à partager vise à faciliter l’acquisition des œuvres (plus petits formats) et à mettre l’art à la portée du plus grand nombre.

* Modèle déposé auprès de L’INPI.